Chercheur

ANNUAIRE

Cailliez Julie

Bio

Julie Cailliez mène actuellement une thèse de doctorat en sociologie intitulée :  » Le rôle des « expats » dans les processus de (re)composition de la ville – Territorialisation et modes d’appropriation des espaces urbains bruxellois ». Ce travail de thèse porte sur les modes de territorialisation ainsi que sur les modes d’investissement et d’appropriation des espaces urbains par des étrangers aisés et qualifiés résidant à Bruxelles pour des durées variables (des fonctionnaires internationaux, des diplomates, des cadres supérieurs expatriés, etc.). L’objectif est de mettre en évidence les processus par lesquels la population ’’expat’’ de la capitale contribue, par ses pratiques et ses usages de la ville, à transformer et à façonner l’espace urbain bruxellois.

default_thumb

Mail

jcaillie@ulb.ac.be

Fonction

Chercheuse/assistante

Centre(s) de recherche

METICES

Domaine(s)

sociologie

Université(s)

ULB

Publications

Le rôle des « expats » dans les processus de (re)composition de la ville – Territorialisation et modes d’appropriation des espaces urbains bruxellois Mathieu Van Criekingen, Julie Cailliez et Vincent Calay, Pressions immobilières et projet de ville : le cas du Quartier européen à Bruxelles, in Michel Hubert, Paul Lewis et Michel Max Raynaud (sous la dir de) Les grands projets urbains. Territoires, acteurs et stratégies, Les Presses de l’Université de Montréal, 2014, 399 pages, pp.341-368 « L’individu mobile : les réseaux sociaux et la ville internationale. Les fonctionnaires européens à Bruxelles », accepté pour publication pour les actes du Colloque International « Ville et Liens Sociaux », organisé par la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de Sfax (Tunisie), Sfax, 6-8 mars 2008, 15 p., à paraître.