Skip to content
Chargement Évènements

Agenda

Poste académique en Humanités Environnementales

POSTE ACADEMIQUE TEMPS PLEIN EN HUMANITES ENVIRONNEMENTALES

FACULTE DES SCIENCES

DEPARTEMENT DES GEOSCIENCES, ENVIRONNEMENT ET SOCIETE

Référence : 2020/A014

Date limite du dépôt des candidatures : 3 février 2020

Date d’entrée en fonction prévue le : 1er octobre 2020

Descriptif du poste

Environnement institutionnel :

L’Institut de Gestion de l’Environnement et d’Aménagement du Territoire (http://igeat.ulb.ac.be/) du Département Géosciences, Environnement et Société (https://sciences.ulb.be/departement-geosciences-environnement-et-societe) est à la recherche d’un.e collègue en Humanités environnementales pour renforcer ses compétences dans le champ de la « Sustainability Science »1. Le profil est cadré – aussi bien pour les activités de recherche que pour l’enseignement – par l’adhérence à une analytique systémique orientée par la soutenabilité forte et employant des méthodes et approches inter- et/ou transdisciplinaires afin d’investiguer les interdépendances entre les niveaux micro-méso-macro des sociétés contemporaines.

Le/La candidat.e s’insérera dans un environnement institutionnel en forte évolution. Il/Elle participera en équipe à développer une nouvelle unité de recherche (« Socio-ENvironmental Systems’ (r)Evolutions – SENSE ») qui fusionnera deux unités actuelles, CEDD (http://igeat.ulb.ac.be/fr/unites-de-recherche/details/unit/centre-detudes-du-developpement-durable) et GESTe (http://igeat.ulb.ac.be/fr/unites-de-recherche/details/unit/gestion-de-lenvironnement-societe-et-territoire/). Ces deux unités regroupent des compétences en Économie écologique et Politique environnementale (Prof. Tom Bauler ; http://igeat.ulb.ac.be/fr/equipe/details/person/tom-bauler/), en Analyse des Impacts environnementaux (Prof. Wouter Achten ; http://igeat.ulb.ac.be/fr/equipe/details/person/wouter-achten/) et en Approches territoriales (Prof. Marie-Françoise Godart ; http://igeat.ulb.ac.be/fr/equipe/details/person/marie-francoise-godart/). A court terme, la nouvelle unité comprendra une trentaine de chercheur.e.s et sera par conséquent l’animatrice principale du Master en Sciences et Gestion de l’Environnement (http://igeat.ulb.ac.be/fr/enseignements/master-en-sciences-et-gestion-de-l-environnement/). Le Master, tout comme le programme doctoral, fera également objet d’une reconfiguration pour y intégrer la spécificité recherchée en soutenabilité forte, l’enseignement des compétences systémiques et l’apprentissage par problèmes (« problem-based learning »).

Domaine de recherche :

Une expérience de recherches axées sur les citoyens/individus/consommateurs en tant qu’acteurs des processus sociétaux de transition et transformation durables – que ces derniers soient voulus, subis, imaginés, gouvernés – est attendue. Le/La candidat.e fera montre de travaux de recherche dans le domaine de la soutenabilité forte centrés sur l’analyse des niveaux micro- (individus, consommateurs, citoyens) ou méso-systémiques (groupes, collectifs, réseaux, fédérations), tout en étant capable de relier ces niveaux à des aspects macro, par exemple aux questions institutionnelles ou de structures sociétales ou de gouvernance. Des champs de recherche tels que les changements de comportements et de perceptions, la coproduction d’imaginaires, les réactions aux instruments d’action publique de la politique environnementale, l’adhésion à des mouvements sociaux ou contestataires, la dynamique des pratiques alternatives collectives, les mouvements de sciences citoyennes… sont, à titre illustratif et parmi beaucoup d’autres, des lignes de recherche qui cadrent parfaitement avec un tel axe de recherche.

Si le profil de recherche visé exclut toute approche mono-disciplinaire, il est toutefois attendu que le/la candidat.e développe des approches ancrées dans les sciences sociales et humaines (au sens large) permettant d’investiguer les conditions ou caractéristiques de la soutenabilité forte en déployant des compétences pédagogiques et scientifiques fortement inter- et/ou transdisciplinaires. Un focus sur les sociétés européennes, voire sur les milieux urbains européens, faciliterait l’adéquation avec les compétences scientifiques déjà en place et permettrait d’ancrer les aspects micro/méso-systémiques évoqués plus haut. De même, une focalisation sur les interdépendances socio-écologiques viendrait compléter les compétences plutôt économico-environnementales existantes.

Objectifs scientifiques :

Le/La candidat.e déploiera une activité de recherche propre et originale dans son champ de recherche, ancré dans ses propres compétences et poursuivant ses centres d’intérêt. Il est attendu que cette recherche porte une attention aux problématiques et aux questionnements sociétaux et socio-politiques, qu’elle soit façonnée par les urgences environnementales et par les besoins de transformation/transition ressentis dans la société. Le/la chercheur.e s’insérera dans des réseaux et coopérations de recherche européens/internationaux, et il/elle développera des projets de recherche auprès des principaux bailleurs de fond (Innoviris, FNRS, DG RTD…), en fonction de la pertinence de son champ de recherche. Les activités de recherche menées par le/la candidat.e contribueront activement au développement de la future unité de recherche SENSE (« Socio-ENvironmental Systems’(r)Evolutions ») en collaboration avec les co-titulaires principaux (Profs. Achten, Bauler, Godart).

Objectifs pédagogiques :

Le/La candidat.e participera pleinement aux charges d’enseignement, d’organisation, de configuration et d’administration du Master en Sciences et Gestion de l’Environnement (http://igeat.ulb.ac.be/fr/enseignements/master-en-sciences-et-gestion-de-l-environnement/). Vu le processus collectif de reconfiguration du Master auquel participera le/la candidat.e, l’enseignement/encadrement va évoluer à terme vers un renforcement des préceptes de soutenabilité forte, d’approche systémique et d’inter-/transdisciplinarité.

 En termes de cours, le/la candidat.e sera titulaire unique – en s’appuyant sur ses propres expertises scientifiques – d’un nouveau cours magistral obligatoire de MA1 (orientation théorique ; 36 heures) intitulé « Socio-Environmental Dynamics» (ENVI-F-403) devant un auditoire d’étudiants issus de toutes disciplines (sciences sociales et sciences naturelles).

 A l’intérieur du cours-séminaire de « Questions approfondies de gestion d’environnement » (ENVI-F-5001), le/la candidat.e animera un séminaire de recherche en MA2 pour un groupe restreint d’étudiants autour de ses propres problématiques/approches de recherche (https://www.ulb.be/fr/programme/envi-f5001).

 La charge comprend aussi la coordination en co-titulariat (Pr. Godart), et en interaction forte avec les assistants d’enseignement, d’un cours d’apprentissage de la méthode scientifique en préparation au mémoire. Ce cours de « Projet interdisciplinaire 1 » (ENVI-F-422) (MA1) comprend également une excursion (https://www.ulb.be/fr/programme/envi-f422).

 Ensemble avec trois autres titulaires (Achten, Bauler, Weikmans), le/la candidat.e participera à l’accompagnement de plusieurs groupes d’étudiants (MA2) dans le cadre d’un « project-based learning » (« Projet interdisciplinaire 2 » ENVI-F-501) qui demande aux étudiants de traiter de missions de recherche issues directement de la société civile, d’administration ou du secteur privé (https://www.ulb.be/fr/programme/envi-f501).

 Une part importante de la charge d’encadrement pédagogique comprendra l’accompagnement par le/la candidat.e d’une série d’étudiants dans la réalisation de leurs mémoires, en tant que directeur de mémoire ou en tant que lecteur/assesseur, dans des thématiques et problématiques en lien avec ses compétences et centres d’intérêts.

Titre requis:

Le/La candidat.e aura accompli avec succès un Doctorat à thèse. Le poste ne privilégie aucune orientation doctorale disciplinaire en particulier, que le diplôme soit issu des sciences naturelles, sciences sociales, sciences appliquées ou autres. La thèse doit cependant avoir déployé une recherche dans le domaine des humanités environnementales s’appuyant sur des approches issues des sciences humaines et sociales élargies, telles que la Sociologie, l’Anthropologie, la Philosophie, les Sciences politiques, les Sciences économiques, les Sciences psychologiques (liste non-exhaustive).

Compétences requises:

Vous voulez participer à forger par l’enseignement et la recherche un monde en évolution.

Vous avez la conviction profonde que l’avancement académique ne se fait qu’en équipe.

Vous avez la volonté de participer à une re-configuration collective de nos activités de recherche et d’enseignement.

Vous arrivez à jongler avec vos propres échéanciers et ceux de vos étudiants, collaborateurs et collègues.

 Vous avez une ancienneté scientifique de 4 années minimum au moment de l’engagement.

Vous pouvez faire état d’une expérience post-doctorale et d’un excellent dossier scientifique.

Si vous avez effectué une mobilité en dehors de l’institution où a été réalisé votre doctorat (durant la période doctorale ou après), ce sera pris en compte lors de l’évaluation de votre dossier.

Si vous ne parlez pas couramment la langue française (niveau B2), une période d’adaptation peut vous être accordée, mais vous devrez être capable d’enseigner et interagir avec différentes instances (universitaires et hors université) en français à la fin de la troisième année suivant votre nomination.

Intéressé·e ?

Des renseignements complémentaires peuvent être obtenus auprès de Tom Bauler et/ou Wouter Achten (téléphones : +32 2 650.49.24 ou 43.22 – courriels : tbauler@ulb.ac.be ou wachten@ulb.ac.be).

Le dossier de candidature doit être transmis sous format électronique, via l’envoi d’un mail unique adressé au Rectorat de l’Université libre de Bruxelles (à l’adresse recteur@ulb.ac.be ) et au Décanat de la Faculté à l’adresse suivante : doyen.sciences@ulb.be.

Il contiendra les pièces suivantes :

 une lettre de motivation

un Curriculum vitae, comprenant une liste des publications (un canevas type peut être téléchargé via le site internet : https://www.ulb.be/fr/documents-officiels/completer-votre-cv-en-ligne )

les attestations des prestations antérieures permettant de justifier l’ancienneté scientifique

un dossier de recherche : un rapport de 8500 signes (ou 5 pages) environ sur les activités de recherche passées, ainsi qu’un projet de recherche qui développe vos activités de recherche futures, en ce compris l’insertion envisagée au sein de la future équipe de recherche SENSE

un dossier d’enseignement : un rapport de 7000 signes (ou 4 pages) environ sur les activités d’enseignement antérieures, ainsi qu’un projet d’enseignement pour les 5 premières années du mandat qui articule son intégration dans le Master en Sciences et Gestion de l’Environnement

 une note sur les réalisations et projets internationaux (4 pages maximum)

les noms et adresses mail de contact de cinq personnes de référence susceptibles d’être contactées par les organes chargés d’évaluer les dossiers, en veillant à l’équilibre des genres. Ces personnes ne peuvent être en conflit d’intérêt en raison de liens familiaux ou affectifs.

La nomination, dans le cadre académique de I’ULB, se fait au rang de premier assistant si le/la candidat.e est Docteur.e à thèse depuis moins de huit ans (au 1er octobre de l’année de la nomination). Si le/la candidat.e est Docteur.e à thèse depuis au moins huit ans, au 1er octobre de l’année de la nomination, la nomination se fait au rang de chargé de cours. En fonction du parcours du/de la candidat·e retenu·e, l’engagement se fait soit à titre définitif, soit à titre temporaire (pour un total de maximum 5 années consécutives au terme desquelles l’engagement devient définitif moyennant un avis favorable de la commission compétente). Dès leur nomination, les membres du corps académique sont autorisé.e.s à porter, à titre honorifique, le qualificatif de professeur.e.

En postulant, les candidat·e·s confirment avoir pris connaissance des informations complémentaires et des règlements applicables aux membres du corps académique disponibles sur notre site à l’adresse http://www.ulb.ac.be/emploi/academique.html.

Date

03 Fév 20

Heure

de 00:00 à 23:59

Tarif

Lieu


Scroll To Top